Retrouvez toute notre actualité,            
et nos études de cas client.

 

Cyber Stress : une grande étude sur le stress des Responsables Cyber

Actualités
15 SEPTEMBRE 2021
 
Advens et le Club des Experts de la Sécurité de l'Information et du Numérique (CESIN) ont conduit une étude avec le concours de spécialistes, portant sur le stress des Responsables en Cybersécurité. Elle met au jour une profession éprouvante, soumise à un niveau élevé de stress.
 
Les résultats de cette enquête inédite portent sur un échantillon de 330 répondants, dont 60% de RSSI (responsables sécurité des systèmes d’information) et 20% de Directeurs Cybersécurité. Membres du CESIN, ils sont issus d’entreprises française (tous secteurs et tailles d’entreprises) et d’organismes publics.
 
 
La mesure du niveau de stress auprès des 330 répondants a conduit à établir un niveau moyen préoccupant. Pour 61% le niveau de stress est elvé, et particulièrement à risque pour 28% du total, avec des risques de burnout.
 
Parmi les facteurs les plus contributifs du stress, se trouvent notamment le contexte d’adversité, la difficulté à déconnecter, la relation à la responsabilité et la culpabilité et le sentiment d’incertitude et d’imprévu au quotidien. A cela s’ajoutent les évolutions permanentes de la fonction et de son contexte.
 
Les personnes les plus touchées par le stress éprouvent un sentiment d’impuissance et de découragement devant la puissance des attaques cyber. Autre élément notable : la majorité des répondants estiment qu’un incident majeur pourrait leur faire perdre leur poste. Plus précisément, 82% des répondants confirment le contexte d'adversité, face à des ennemis souvent invisibles, 52% des répondants se sentent en permanence sur le qui-vive, près d’un quart des répondants ne se font pas aux aléas et imprévus du métier et 28% se sentent découragés devant l’augmentation de la fréquence et de la puissance des cyberattaques.
 
38% des répondants déclarent que leur métier souffre « encore » d’un a priori plutôt négatif, 47% se sentent encore incompris, voire jugés parfois excessifs et 54% estiment qu’une crise majeure pourrait leur coûter leur poste.
 
Mylène Jarossay, présidente du CESIN, commente : « Cette étude confirme qu’il était urgent de se pencher sur la charge mentale des professionnels de la Cyber, afin d’identifier des pistes pour prendre soin de ceux qui assurent, chaque jour, un travail de défense complexe et exigeant. L’ambition est que les Responsables Cyber se sentent pleinement en accord avec les valeurs et les spécificités de ce métier singulier. Le CESIN est pleinement engagé dans cette démarche. »
 
Benjamin Leroux, directeur Marketing et RSSI de la société Advens, ajoute : « Les problématiques identifiées par cette étude doivent nous permettre de rendre la filière Cyber plus apaisée, et donc plus attractive. C’est un challenge clé pour renforcer et diversifier les équipes de Cybersécurité, en profonde pénurie de ressources à l’heure actuelle. »