Retrouver toute notre actualité,            
et nos études de cas client.

Pour renforcer la sécurité du Web...

Actualités
Lundi 12 Février 2018

En toute discrétion, via son blog  dédié à la sécurité, Google a fait une annonce qui ne va pas rester inaperçue. Le géant du Web a en effet déclaré  que la version 68 de son navigateur Chrome va marquer les pages HTTP comme non sécurisées. Quel impact pour les utilisateurs et pour les propriétaires de site ? Très concrètement, lorsqu'on se connectera à un site Web en clair (c'est-à-dire via le protocole HTTP sans chiffrement, c'est à dire en HTTP et non en HTTPs), le navigateur Chrome alertera l'utilisateur. La barre d'adresse du navigateur fera apparaitre la mention "Non sécurisé" à côté de l'adresse du site visité.

Visuel de Chrome pour un site non-fiable

Selon Google, il faut poursuivre les efforts relatifs au déploiement du HTTPs. Ils avancent des chiffres intéressants sur ce sujet : 

  • 81 des 100 plus grands sites Web sont désormais protégés par HTTPs.
  • Plus de 68% du trafic Chrome sur Windows et Android est désormais en HTTPs.

Cette tendance de fond va se poursuivre, notamment grâce aux initiatives permettant de disposer de certificats SSL grauits, comme Let's Encrypt. Et Chrome va aider les utilisateurs à comprendre que le protocole HTTP n'est pas assez sûr et qu'il faut vérifier la présence du HTTPs.

Pour les responsables de site, préparez-vous à migrer vos sites HTTP en HTTPs pour Juillet 2018, date de sortie de Chrome en version 68.