La Sécurité de l'Information au Grand Stade de Lille

Sécurité de l'information
La Sécurité de l'Information au  Grand Stade de Lille

Comment fuir la complexité pour mieux s'adapter au monde du sport et du spectacle ? Pas évident quand il s'agit de construire le Système d'Information du Stade Pierre Mauroy, anciennement appelé Grand Stade Lille Métropole.

Ouvert en août 2012, cet ouvrage d'exception combine, en un même lieu, un stade, une véritable aréna, et un palais des sports. Avec deux innovations majeures, une toiture amovible et une pelouse mobile unique au monde : en l'espace de 24 heures, il peut se transformer en la plus grande aréna d'Europe !

Rappel des grands défis et résumé des principales étapes de ce projet auquel l'équipe Advens a eu la chance d'être associée.

Les grands défis

Ils peuvent se résumer en 3 mots : Timing. Valeur. Souplesse

Timing d'abord, car pour permettre au LOSC d'y jouer toute sa saison 2012-2013 de football, le Stade se devait d'être livré avec 6 mois d'anticipation sur le planning.

Par ailleurs, il s'avérait indispensable de construire un SI à forte valeur ajoutée qui réunisse à la fois une vision "Client" avec toutes ses applications métier, de la billetterie au contrôle d'accès et au CRM; et une vision "Stade" qui pilote la gestion énergétique, la vidéo surveillance, ou encore les réseaux et la régie audiovisuelle...

Enfin, la sécurité de l'information doit s'adapter au monde du sport et du spectacle en apportant toute la souplesse nécessaire et en assurant un soutien complet aux événements, quelles que soient les conditions.

Quelle approche ?

Face à l'ampleur du chantier, l'approche choisie consiste à fuir la complexité et à procéder de manière progressive pour construire un SI métier sécurisé : intégrer au fur et à mesure les différents maillons du système pour ensuite les enchainer.

Etape 1 : Concevoir et communiquer les règles opérationnelles de sécurité du SI, et notamment les dispositions minimales pour les cahiers des charges des chantiers de construction du stade.

Etape 2 : Mise en place d'une cellule d'expertise sécurité qui va accompagner la construction du SI, aider à l'intégration de la sécurité dans les projets et contrôler la cohérence globale.

Etape 3 : En phase d'exploitation, poursuivre la mise en place de l'infrastructure globale de la Sécurité et mettre en oeuvre les outils de pilotage associés.

Quels ont été les résultats ?

Le 1er défi a été relevé avec succès : livré en temps et en heure, le Stade dispose d’un SI Support performant, sécurisé et adapté. « Pas un incident en 1 an d’exploitation. Une victoire qui nous permet de justifier le maintien des investissements. » commente Marc Pinto Del Silva, DSI du Stade Pierre Mauroy.

L’approche a permis également la cohésion des équipes autour d’une vision nouvelle du SI, au cœur des métiers et de leurs exigences et participe à la construction progressive d’une vision « service SI » pour s’adapter à la multifonctionnalité du Stade et contribuer à son exploitation.

« Surtout, nous avons pu démontrer que la sécurité n’était pas un frein. C’est indispensable car il nous faut sans cesse convaincre les métiers de la nécessaire prise en compte des risques alors que l’activité se développe et que de nouveaux projets continuent à être déployés. »  conclut Marc Pinto Del Silva

Retrouvez l’étude de cas complète en cliquant-ici.

Tristan Savalle, Consultant sénior, Advens